18/03/2007

Il faisait si bon ...

« …à la campagne.

C’était l’été, les blés étaient jaunes, l’avoine, verte, on avait mis le foin en meules dans le pré…. »

 

B00005UOY2_08__AA240_SCLZZZZZZZ_

 

 

Soudain en relisant le conte "Le vilain petit canard", je me suis rappelée du 33 tours que je possédais et qui commençait avec pratiquement les mêmes mots…

 

Voici le début du sonnet écrit par Vivaldi :

« De son feu implacable le soleil pèse sur l’homme

et ses troupeaux. Il embrase la forêt.

La tourterelle et le chardonneret répondent

À l’appel monotone du coucou.…. »

 

23:00 Écrit par Animusiques dans MUSIQUE "CLASSIQUE" | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : vivaldi, ete, sonnet, quatre saisons |  Facebook |